Boeing 737 MAX : dès 2017 un problème de logiciel avait détecté

Adèle Tesson.

Article Transport Publié le 15/05/2019

L'avionneur Boeing a reconnu avoir détecté un problème de logiciel depuis 2017 dans les Boeing 737 MAX mais explique que cela ne représentait aucun risque pour les vols.

Twitter Facebook

 

 
© Péter Gudella / 123rf

Dans un communiqué, Boeing explique qu'en 2017, un problème de logiciel avait été détecté : l'absence d'activation de l'alarme AOA Disagree dans les cockpits . En effet, plusieurs mois après son entrée en service, l'existence de ce problème avait déjà été averti par les ingénieurs. Le logiciel du système d'affichage 737 MAX " ne répondait pas correctement aux exigences en matière d'alerte AOA Disagree ".

Par la suite Boeing a " suivi son processus standard " pour identifier la cause du problème, et avec l'aide de plusieurs experts, Boeing a conclu que l'absence de l'alerte AOA Disagree " n'avait pas d'incidence négative sur la sécurité ou l'exploitation de l'avion ". Au lendemain de l'accident de Lion Air en octobre 2018, un comité d'examen de la sécurité a été réuni pour de nouveau analyser le système et les conclusions ont été les mêmes : " conformément au processus standard de Boeing, le problème n'avait pas d'incidence négative sur la sécurité ou l'exploitation de l'avion ".

Twitter Facebook
Transport : plus d'articles
  • Vols
  • Hôtels
  • Voitures

Hotline Besoin d'aide ? Contactez nous : 0 899 199 879

(3€ TTC par appel) du lundi au vendredi: 9h à 19h et du samedi au dimanche: 9h à 18h.